GAB
Friche du Gabut

Maitre d'Ouvrage

Architecte mandataire

Architecte associé

BET TCE

Scénographe

Acousticien

Surface SDP

Montant des travaux

Procédure

Mission

Calendrier

Localisation

Perspective

Ville de La Rochelle

Flint

F. Guieysse

ingerop

Labeyrie & Associés

IdB

2 505 m²

7 000 000 € HT

Concours 2019

Base + BIM + CEM + SSI

Phase ESQ

La Rochelle - FR

Splann

Le Gabut - Requalification du site de la friche du Gabut en lieu à vocation culturelle - La Rochelle

Révéler l’exceptionnelle situation de la parcelle au travers de la mise en place d’un ambitieux programme culturel, associant création artistique et espace de partage et de convivialité ouvert à tous.

Conserver l’esprit de liberté si spécifique à cette friche portuaire en évitant de créer un sanctuaire architectural pour proposer un équipement outil qui s’adapte aux usages qu’y créeront occupants et usagers.

Tel est le fil conducteur qui nous a conduits dans la mise en place du projet.

De la friche du Gabut, nous conservons les éléments hétérogènes qui révèlent sa mémoire : la maison en pierre, dite « du Notaire », le bâtiment du DID à la trame régulière, mais aussi la dentelle de la charpente du hangar à sheds, qui anime et qualifie, en complément du tilleul préservé, le vaste espace extérieur occupant l’angle Nord-Ouest du site.
Les nouvelles constructions viennent alors dessiner un « L » encadrant ce vide généreux.
À l’alignement des voiries, elles prolongent les volumes existants dans un registre de clonage, qui réinterprète leurs caractéristiques : 2 maisons revêtues d’écaille cuivrées s’inspirent de l’appareillage et des modénatures de la Maison du Notaire le long du Quai George Simenon ; sur la rue de l’Archimède, la trame de béton et la teinte rouge du DID se prolonge sur un volume similaire, mais dont la transparence dans les étages affiche l’ouverture de l’équipement.
Accolé à cette extension, le vaste volume de l’espace de déambulation est volontairement brut, avec un soubassement et un attique de béton propice aux tags, mais la légèreté et l’ampleur de ses parois vitrées pliantes, la fine trame de métal marquant son couronnement, et la terrasse panoramique paysagée qui le surmonte, lui confèrent une écriture soignée et une insertion urbaine particulièrement qualitative.

Depuis le balcon de la Tour Saint Nicolas, les jeux de pleins et de vides, l’imbrication des diverses toitures et la présence du végétal constituent une cinquième façade traitée comme un paysage.

Depuis la terrasse panoramique accessible à tous, c’est la beauté de La Rochelle qui se révèle, de l’océan au port, des 3 tours d’enceinte à la façade de pierre blanche de la Vieille Ville. Depuis l’espace public, la diversité des langages architecturaux, des accès et des passages, des vastes terrasses extérieures, renouvelle l’esprit de la friche, offrant une multitude de possibilités d’appropriation.

Au regard du programme et du site, nous proposons un projet à la fois simple dans son écriture, efficace dans son fonctionnement, appropriable par les artistes et ouvert à tous les visiteurs, mais également une inscription urbaine attentive et soignée, dans la multitude et le cadrage des vues, dans l’imbrication des vides et des pleins, des échelles et des volumes.

Un lieu de plus pour aimer, profiter, admirer et faire vivre la belle ville de La Rochelle.

Maitre d'Ouvrage : Ville de La Rochelle

Architecte mandataire : Flint

Architecte associé : F. Guieysse

BET TCE : Ingerop

Scénographe : Labeyrie & Associés

Acousticien : IdB

Surface SDP : 2 505 m²

Montant des travaux : 7 000 000 € HT

Procédure : Concours 2019

Mission : Base + BIM + CEM + SSI

Calendrier : Phase ESQ

Localisation : La Rochelle - FR

Perspective : Splann

Le Gabut - Requalification du site de la friche du Gabut en lieu à vocation culturelle - La Rochelle

Projet en cours.

Categories